L’analyse transactionnelle est un outil très puissant en thérapie, de par ses multiples exercices mais aussi car elle peut servir dans n’importe quel domaine où la compréhension des individus, les relations et la communication sont nécessaires.

Fondée par Éric BERNE psychiatre canadien dans les années 1950, L’analyse transactionnelle n’a cessé d’évoluer et ce bien après la mort de celui-ci. Mais toujours dans la même envie, principes et concepts de base.

Avant de commencer toute mise en pratique, nous posons les affirmations suivantes:

1-    Les gens sont OK : nous avons tous de la valeur, de l’importance et de la dignité en tant que personne. Je m’accepte en tant que moi et j’accepte l’autre en tant que lui.

2-    Tout le monde a la capacité de penser : il est de la responsabilité de chacun de décider de ce qu’il ou elle veut dans la vie. Chaque individu devra au bout du compte supporter les conséquences de ce qu’il ou elle aura décidé.

3-    Ce sont les gens qui décident de leur destinée et des décisions peuvent être changée : Nous sommes responsables de nos propres sentiments et de nos comportements. Et chaque fois que nous prenons une décision, nous pouvons la changer ultérieurement. Nous pouvons mener à bien le changement non seulement par l’examen approfondi de nos vieux schémas de comportements, mais aussi en décidant de manière active de les changer. Et les changements peuvent être vraiment réels et durables.

Et les principes suivants :

1-    Une méthode contractuelle

En analyse transactionnelle, le praticien et le client ont la responsabilité conjointe de mener à bien tout changement. Nous sommes dans une relation d’égal à égal. Et nous mettons en place ensemble un contrat. Le Client s’engage à dire ce qu’il veut et ce qu’il est prêt à faire pour ce changement. Et le praticien s’engage à utiliser au mieux ses compétences professionnelles pour ce faire.

2-    Une communication directe

Des idées, des concepts, des exercices simples et accessibles à tous. Ce qui n’enlève rien à la précision et la profondeur de la méthode. Ce qui fait de l’analyse transactionnelle un passage incontournable en thérapie.

Dans un prochain article nous aborderons les 2 grands piliers de l’analyse transactionnelle