Voici un des piliers de l’analyse transactionnelle, un outil majeur dans une thérapie : Les états du moi.

Un état du moi est un ensemble cohérent de comportements, de pensées et de sentiments. C’est notre manière d’exprimer un aspect de notre personnalité à un moment donné. Et  nous en avons 3 distincts. Aussi, chacun est étudié en thérapie, dans le cadre de l’analyse transactionnelle.

L’état du moi Parent :

Lorsque l’on parle, pense, ressent en relation avec un modèle parental ou une figure d’autorité. Lorsque l’on reproduit ce que l’on a vu, entendu, perçu, chez des personnes qui ont eu sur nous une influence forte depuis tout petit jusqu’à aujourd’hui. Dans cet état du moi, il y 2 comportements distincts.

Le Parent normatif, qui contient nos les règles, les ordres, les cadres référentiels, les critiques… Important car sans cadre sans règles, pas de sociabilisation, de respect possible ni possibilité de donner les instructions à autrui, mais lorsque l’on est dans la critique, l’emprise ou la dévalorisation de l’autre nous sommes dans l’aspect négatif du parent normatif : Le persécuteur.

Et le parent bienveillant. Il encourage, félicite, protège, accompagne mais il peut devenir surprotecteur, empêchant l’autre de s’exprimer, d’évoluer et c’est son aspect négatif : le Sauveur négatif.

L’état du moi Adulte :

Lorsque l’on parle, pense, ressent en relation avec des faits, avec l’ici et maintenant. L’état du moi Adulte a une fonction équilibrante entre les pulsions de l’état du moi Enfant et les normes contenues dans l’état du moi Parent.

On retrouve dans l’état du moi Adulte nos capacités d’analyse, comparaison, évaluation, déduction, compréhension… Il permet de prendre les informations, les décisions, de raisonner…Mais peut-être aussi d’une très grande froideur affective

L’état du moi Enfant :

Lorsque l’on parle, ressent, pense en relation avec l’enfant que nous avons été (et que nous sommes toujours un peu). Dans cet état du moi nous avons 3 comportements distincts :

L’enfant adapté, qui est adaptable et respecte les instructions mais qui craint toujours de se tromper, qui dit oui à tout, se pose constamment en victime.

L’enfant rebelle, qui permet l’affirmation de soi mais qui est dans le non, la contradiction constante.

L’enfant libre qui est Spontané, exprime librement ses sentiments, ses envies, mais qui répond à toutes ses pulsions sans règles sans normes dans son aspect négatif. C’est le siège de l’intuition et de la créativité

Le modèle est souvent décrit ainsi : PAE. Nous les utilisons dans notre communication au quotidien, et le travail est de les repérer, chez nous et chez les autres. Et ainsi démêler les nœuds dans nos différents conflits relationnels, blocage dans notre communication et de mieux se connaître.

Modèle PAE