Le stress fait partie du quotidien de beaucoup d’entre nous. Et on arrive parfois à un trop-plein un épuisement général. D’où cet article sur la gestion du stress.

Que se passe-t-il lors d’un stress ?
Selon Hans SELYE nous passons par 3 stades.
 
 1 – L’alarme : notre cerveau détecte une situation stressante et il envoie une décharge d’adrénaline pour préparer notre corps au combat ou à la fuite. Cela engendre une augmentation de la fréquence cardiaque, la tension artérielle et le rythme respiratoire pour augmenter notre niveau de vigilance.
 
2 – La résistance : si la situation stressante continue, de nouvelles hormones sont libérées, dont principalement l’augmentation du taux de sucre dans notre sang. Dans le but de donner un coup de boost à notre organisme pour qu’il puisse réagir efficacement sur un temps plus long.
 
3 – L’épuisement : Si la situation stressante persiste alors notre organisme s’épuise pour tenir le coup. Il y a une hyperstimulation hormonale c’est-à-dire  que notre organisme est submergé d’hormones nuisibles pour notre santé.
 
Et oui, un stress chronique augmente considérablement le risque de maladie cardio-vasculaire, de troubles du sommeil, de difficultés cognitives, de pathologues digestives, de dépression … etc.

N’oublions pas que l’augmentation de l’adrénaline et des autres hormones se fait très rapidement mais cela ne redescend pas aussi vite. En sachant que s’il y a un autre moment de stress entre-temps alors ces taux augmentent encore plus haut et mettent encore plus de temps à redescendre.

Chacun a sa propre limite mais lors d’une période trop longue à résister face au stress notre organisme s’épuise. Psychiquement et physiquement nous pouvons nous retrouver à l’arrêt.

Les mots gestion du stress prennent alors tout leur sens n’est-ce pas ?

Tout d’abord, nous pouvons évaluer, observer l’impact de faits extérieurs sur nous. Au quotidien quels sont les fois nous avons ressenti un stress. Et pour faire redescendre plus rapidement ce taux de sucre, Évacuer. Comment ? Par un moyen qui VOUS convient. Qui VOUS correspond.

Le sport, la marche en pleine nature, une séance de sophrologie, un appel avec un ou une proche. Je sais que ça parait bateau mais pourquoi ne pas essayer ?

Lorsqu’on dépasse notre limite de résistance, notre corps lâche. Avant d’en arriver . Un temps quotidien même court pour, en conscience, respirer, pratiquer, marcher, faire une activité physique, c’est salvateur. ET on ne le répètera jamais assez mais un sommeil de qualité et une alimentation équilibrée contribue également dans la gestion du stress.

Mettre en place une routine, une habitude quotidienne. Répétez la pendant 21 jours, permet de créer une nouvelle cellule, un nouveau chemin neuronal. Passé ces 21 jours, répétez cette habitude consolide et viens transformer ce nouveau chemin neuronal en une belle route très empruntée et ainsi une bonne vieille habitude.

D’où l’importance de la répétition. En sophrologie comme ailleurs, pour bien ancrer une habitude de vie. Et pour le coup mieux gérer ce fameux stress. Votre corps sait faire sans. Faite lui confiance.

Faites vous confiance. Toujours à votre rythme, pas à pas.